Close
Skip to content

1 Comment

  1. Brindille
    26 septembre 2014 @ 9:14

    Le petit chimiste de Dénia.
    Je pensais naïvement qu’on avait dépassé toutes les errances et complaisances chimico-industrielles de Roses.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *